Conseils pour bien nourrir votre cheval

Élever un cheval n’est pas un travail de tout repos, mais lorsqu’on connaît la manière de prendre soin de cet animal, le travail devient plus amusant. L’alimentation du cheval est l’une d’une étape qu’on ne doit pas négliger, son régime alimentaire est composé en général d’herbe, de maïs et de légumes. Pour avoir un animal en bonne santé avec un physique bien développé, on doit lui offrir une alimentation diversifiée et équilibrée. 


Les nourritures adaptées 

Le cheval est un animal herbivore, il se nourrit d’herbe, de fourrages et d’aliments concentrés, les fruits ainsi que des légumes qui sont aussi indispensables. Il faut savoir  que le cheval ne peut pas vomir ou ruminer comme le bœuf. L’estomac du cheval est beaucoup plus fragile que celui des bovins. On doit toujours être prudent sur sa nutrition. Au bout d’un certain temps, les chevaux pourront manger toutes les herbes qu’on leur sert et laisser l’autre partie sans y toucher. Le fourrage doit être suffisamment bon pour nourrir vos chevaux pendant l’hiver, stockez-les au sec sous forme de foin, les foins ne présentent plus de vitamines malgré l’acidification de la conservation, de ce fait, pensez à lui donner des compléments alimentaires surtout pour les chevaux en pleine croissance. 

La fréquence d’alimentation journalière

On sait bien que l’estomac des chevaux est un peu fragile, ses régimes journaliers doivent être fractionnés de trois à cinq fois. Pendant que votre cheval est au pré, il peut engouffrer jusqu’à 100 kg d’herbe par jour. L’eau est aussi indispensable pour la croissance et la santé des chevaux, sa consommation d’eau dépend de ses activités physiques et de la température. En moyenne, un cheval consomme entre 20 à 60 litres d’eau par jour, l’eau doit être potable et propre. Pendant la saison d’hiver, vous pouvez casser la glace aux abreuvoirs, grâce à cela, vos chevaux auront toujours accès à l’eau. La fréquence des repas du cheval doit être régulière. 

Articles recommandés