Une alimentation équilibrée pour un cheval en bonne santé

Comme tous les animaux domestiques, les chevaux méritent des soins particuliers. En effet, l’alimentation des chevaux est un peu plus exigeante comparée aux autres animaux. Les temps pour chaque repas ainsi que les rations doivent être strictement respectés. Pourtant, il existe une différence entre le cheval sportif et le cheval de compagnie.

Comme animaux de compagnie

Un cheval est connu comme un animal qui a besoin de beaucoup d’affections et d’attention particulière. Malgré son gabarit, il requiert des soins spéciaux pour s’épanouir. Pour son alimentation, le cheval nécessite en moyenne 10 kg de ration. Il doit être nourri quatre fois par jour. Pourtant, avant de bien calculer ses rations, il est nécessaire de bien surveiller l’adéquation de ses aliments à sa santé, de prendre en considération son âge ainsi que son poids.

De plus, les repas doivent varier durant une journée. Un cheval a besoin de manger des fruits, de l’avoine, de l’herbe ainsi que des feuilles. Il est également possible de compléter cela avec des carottes et des pommes. Il est aussi important de s’assurer que ce cheval boit beaucoup d’eau pour bien digérer son repas tout en évitant des problèmes de digestion.

Comme cheval de compétition

Les chevaux de sport font plus d’activités physiques avec les entraînements et les compétitions. De ce fait, son mode d’alimentation est différent de celui d’un cheval domestique. De même, l’alimentation d’un cheval de course n’est pas la même que celle d’un cheval de saut d’obstacles.

Un cheval de course fait beaucoup plus d’effort qu’un cheval ordinaire. Pour le rendre plus performant, les fibres et les foins sont indispensables. Pour plus d’énergie, les sucres rapides ainsi que les protéines doivent être ajoutés à sa ration pour détendre les muscles. Quant au cheval de saut d’obstacles, les rations se jouent en général avec l’énergie glucidique, les matières grasses et l’amidon comme les céréales.

Articles recommandés